Visite à Agoria Wallonie et remise des labels aux centres de compétence Technofutur TIC et de Technocampus

La ministre de l’Emploi et de la Formation Eliane Tillieux a rencontré ce mardi dès 08h30 les responsables d’Agoria Wallonie (fédération de l'industrie technologique) lors d’un petit déjeuner organisé chez Technofutur TIC au sein de l’Aéropole de Gosselies.

La Ministre de l’emploi et les représentants d’Agoria ont abordé ensemble les actions et priorités en matière d’emploi et de formation pour l’industrie technologique wallonne (abaissement des cotisations sociales en faveur des groupes cibles, stages et formation en alternance, orientation professionnelle et métiers en pénurie, réorganisation des incitants à la formation des travailleurs).

La délégation d’Agoria Wallonie conduite par son directeur général, Thierry Castagne (également président de Technofutur TIC) était composée de Christian Pans (CE+T Technics et président Agoria Liège-Luxembourg), Renier de Caritat (Vangeel et président Agoria Hainaut-Namur), Jean Martin (Sapristic et président Agoria Brabant wallon), Pierre Sonveaux (Sonaca et président Skywin et WAN), Eric Robert (Agoria / talent & marché du travail et président Technocampus).

Dans la foulée, la ministre a visité les centres de compétence Technofutur TIC (www.technofuturtic.be) et Technocampus (www.technocampus.be). Elle a également remis officiellement leur labellisation à ces deux centres. En effet, lors de la création des centres de compétence en 2000, l’octroi du label a été conditionné au respect d’un cahier des charges exprimé en termes de missions. Le renouvellement de cette labellisation est donc subordonné à l’évaluation de la mise en œuvre de celles-ci. Les différentes évaluations ont eu lieu et le gouvernement wallon a donc récemment prolongé la labellisation jusqu’au 31 décembre 2016.

Il existe aujourd’hui 25 centres de compétence labellisés en Région wallonne.

Moteurs d’une dynamique partenariale avec les secteurs industriels, le Forem, le monde de l'enseignement et les forces vives régionales, les centres de compétence sont ouverts à tous les publics : demandeurs d’emploi, travailleurs, chefs d’entreprises, apprentis, professeurs, étudiants, …

Pour rappel, les centres de compétence proposent un large choix de formations, sur catalogue ou sur mesure, en phase avec les besoins du marché de l’emploi.