Communiqués de presse

  • 2016-07-06 15:52

    La ministre wallonne de l’Emploi et de la Formation, Eliane Tillieux, a renouvelé ce 6 juillet la convention-cadre entre le Forem et la Fédération des CPAS des villes et communes wallonnes.

    Cette convention vise l'information du public et l'articulation des services, la coopération en matière de formation avec les opérateurs et la recherche de moyens adéquats d'insertion professionnelle, en d’autres mots : la (re)mise au travail des personnes les plus fragilisées.

    La convention pose le cadre pour :

  • 2016-06-29 17:38

    Pour la première fois en Wallonie, le Centre IFAPME de Liège et Verviers, le Centre de Compétence Technifutur et les entreprises du secteur s'associent pour offrir une formation unique de pointe en 3 ans de "Technicien en système d'usinage".

  • 2016-06-17 17:06

    Le 17 juin dernier, j'ai eu le plaisir d'ouvrir officiellement au public la première Cité des Métiers wallonne, à Namur. Interconnectée aux deux autres Cités des Métiers de Liège et de Charleroi en gestation ainsi qu’avec celle de Bruxelles, elle fait partie du réseau mondial des Cités des Métiers.  

     

  • 2016-03-25 01:00

    Les Ministres de l'Emploi et de la Formation, Eliane Tillieux, et de l'Enseignement de Promotion sociale, Isabelle Simonis, ont signé ce 25 mars 2016, à l’Institut Provincial de Formation Sociale, une convention de collaboration en matière d'insertion socioprofessionnelle.

    Les services d’aide aux familles et aux aînés subventionnés par la Wallonie occupent des travailleurs, majoritairement travailleuses, qui prestent actuellement comme aide-ménagers.

  • 2016-01-29 01:00

    Public-cible prioritaire du gouvernement wallon, dans la réforme des aides à l'emploi présentée vendredi: le jeune de moins de 25 ans, peu ou moyennement qualifié, dont l'employeur et lui-même seront soutenus pour une période pouvant aller jusqu'à trois ans.
    Sur les 236.000 demandeurs d'emploi inoccupés en Wallonie (15% de la population active), 46% n'ont pas le diplôme de fin de secondaire (CESS), 25% ont plus de 50 ans et 21% sont âgés de moins de 25 ans.

    Aux termes de l'accord, le jeune qui ne dispose pas du CESS bénéficiera dès la signature du contrat de 500 euros par mois pen